Modifier
Déblocages

Déblocages

La revie joyeuse n°2

Charlie Bregman

Nous sommes tous confrontés, un jour, à la notion de changement. Cela peut être imposé par une situation toxique dans laquelle nous nous sommes laissé(e)s engluer, ou bien par un nouveau projet de vie (reconversion professionnelle, rupture, retraite, création d'entreprise…)

Dans tous les cas, devant une modification de nos habitudes, nous nous heurtons à de solides forces de résistance : les blocages personnels, solidement verrouillés par nos peurs, et directement liés à une image de soi erronée ou à certains traumatismes jamais dépassés.

Savez-vous que la confiance en soi est le premier ingrédient fondamental de la réussite ?

Alors si l'on commençait par travailler sur soi ?

Cet ebook (env. 60 p.) contient :

+Développement personnel

+2 textes courts et humoristiques au sujet des émotions refoulées

+Focus sur deux parcours d’auteurs différenciés par la confiance en soi

+Post-it

+Rappel de l’échelle des états d'esprit ©Bregman

Lire la suite
Genre : Famille, Santé et Bien-être Langue : français
Sous-genre : Développement personnel Sortie : 25 novembre 2015
Série : La revie joyeuse #2

Disponible chez :

Faire face à un blocage personnel

Faire face à un blocage personnel, c’est prendre conscience que la perception que l’on a de certaines confrontations avec les autres est directement liée à une image de soi plus ou moins erronée.

En effet, vous pouvez par exemple avoir des problèmes de type relationnels, comme entrer systématiquement en conflit avec ceux qui ne vous obéissent pas, ou bien perdre tous vos moyens lorsqu’on vous devez vous exprimer en public, ou encore éprouver une profonde angoisse à l’idée de n’importe quel changement de vie de manière générale, ressentir une certaine culpabilité à réussir ou à gagner de l’argent, éprouver de la honte en vous mettant à nu sur une scène de théâtre, ou bien encore tout un tas d’autres émotions négatives, toutes plus désagréables les unes que les autres, en fonction de certaines circonstances plus que d’autres, mais ces problèmes ne proviennent aucunement des autres : ils proviennent en réalité directement de la perception que vous avez d’eux, celle à laquelle vous avez pris l’habitude de vous référer au fur et à mesure de l’éducation que vous avez reçue et des différentes expériences de vie par lesquelles vous êtes passé(e). L’environnement familial, les parents, baby-sitters, frères et sœurs, mais aussi les différentes figures d’autorité auxquelles vous avez pu être confronté(e)s durant votre scolarité, par exemple, ont inévitablement induit certains mécanismes de protection qui ont fini par s’ériger comme des processus mentaux et comportementaux au travers desquels vous vous êtes construit une espèce de « personnalité refuge », véritable zone de confort mentale et psychique dans laquelle vous avez appris à vous sentir en sécurité vis-à-vis des agressions extérieures.

Je comparerais ce processus à un homme préhistorique qui n’ose pas mettre le nez en dehors de sa grotte lorsqu’il entend le tonnerre gronder. Tant que l’orage va durer, il n’osera pas sortir, et si l’orage dure plusieurs jours, que fera-t-il ? Il se laissera mourir de faim ?

Vous vous rendez donc bien compte que le problème, c’est que cette « personnalité refuge » est totalement préservée et verrouillée par vos peurs !

Dès que vous allez essayer d’en sortir, de modifier certaines habitudes, de vous confronter à de nouvelles expériences qui vous demandent un certain courage, vos peurs vont se manifester pour vous rappeler à l’ordre, et cela tout simplement dans le seul but de vous protéger vis-à-vis de ces situations qui vous avaient sans doute déstabilisé(e) quand vous étiez petit(e).

 

Nos peurs, nos angoisses, nos souffrances morales, tout comme nos douleurs physiques, ne sont que des signaux destinés à notre propre équilibre et notre propre survie. Si vous traversez une route et qu’une voiture surgit brutalement de derrière un camion, la peur va engendrer un réflexe de recul qui va vous sauver la vie.

De même, si vous attachez beaucoup d’importance au regard des autres, et donc à la manière dont ils vont vous « juger », si l’on vous demande de vous exprimer en public, vous êtes face à une épreuve qui va vous demander d’activer des ressources qui vous permettront de dépasser cette peur-là.

 

Alors si vous vous demandez encore pourquoi vous devriez affronter ces peurs qui font partie intégrante de votre caractère, et qui façonnent ainsi votre personnalité au contact des autres, si vous vous demandez si ce ne serait pas plus simple de s’accepter comme on est, tout simplement, et de faire avec ces peurs-là, permettez-moi de vous poser une double question :

Savez-vous seulement qui vous êtes,

et pourquoi vous acharneriez-vous

à faire de votre vie un enfer ?

Lire la suite

Le petit mot de l'auteur

Votre vie actuelle vous étouffe ? Vous avez besoin d'air ? Besoin d'intimité ? Besoin de vous exprimer, besoin d'être vous, de vous faire entendre, de converser avec des personnes qui soient capables de vous comprendre ? Vous avez besoin de donner du sens à ce que vous faites, de contribuer à donner de la valeur ajoutée ? Vous avez besoin de progresser, d'apprendre de nouvelles compétences, de vous sentir apprécié, reconnu, de vous sentir à la bonne place ? Vous en avez marre de voir la vie en noir, marre d'être pessimiste, d'être victime de vos peurs, de vos angoisses et de manquer comme ça de confiance en vous ? Marre aussi de subir les événements, de toujours suivre les choix des autres, de ne jamais rien décider, de ne pas savoir prendre les choses en main, de toujours être la personne qui s'efface et qui obéit aux autres ? Vous voudriez changer cette « vie de m... » en une vie meilleure, dans laquelle on n'achète plus votre soumission avec un salaire de misère, et où vous pouvez enfin prendre au sérieux les rêves qui sont les vôtres ?
 
Pour réussir dans la vie, il suffit de viser le bonheur, et donc être capable de trouver soi-même ce qui correspond le plus à cette notion de bonheur, et comprendre à quel point cela est lié à la notion de liberté.
Vous voulez vivre une vie heureuse ? Apprenez à vous écouter, à ne pas raisonner avec les pensées des autres, et à vous connaître suffisamment pour savoir précisément ce dont vous avez besoin. Remettez en question tout ce qui vous a été inculqué ! Remettez en question les choix que vous avez faits dans le passé ! Vérifiez qu'ils étaient bien les vôtres, et non ceux que vous avez faits pour faire plaisir aux autres ! Autorisez-vous le droit de vous être trompé(e). Ne vous jugez pas. Ne vous condamnez pas ! Apprenez à vous pardonner, à vous aimer, à vous respecter. Soyez conscient de vos défauts, mais aussi de vos qualités ! Sachez faire table rase et repartir sur de bonnes bases. Ne culpabilisez pas par rapport aux autres, et encore moins par rapport à vous-même ! Ne vous autosabotez pas ! Ne soyez pas, comme je l'ai été moi-même pendant longtemps, le principal obstacle à votre propre épanouissement !
 
Pour réussir dans la vie, il faut s'autoriser le droit à une vie meilleure : ne plus être le pantin de ses émotions, mais devenir l'acteur conscient de sa propre vie.
 
Le but de ce numéro 2 de LA REViE JOYEUSE est de faire en sorte que les blocages inconscients qui sont le nid de nos échecs... deviennent enfin les déblocages conscients de nos futures réussites.
 
Vous voulez une vie meilleure ?
Le vrai secret des gens heureux, c'est d'avoir su comprendre qui ils étaient.
 
ALORS NE LAISSEZ PAS
LE HASARD OU LES AUTRES
PRENDRE EN MAIN
VOTRE PROPRE BONHEUR :
MISEZ SUR VOUS ;-)

Lire la suite

Écrire à l'auteur

Vous devez être connecté(e) pour envoyer un message. Se connecter

track