Modifier
L'autoédition pourquoi comment pour qui

L'autoédition pourquoi comment pour qui

Guide pratique tiré d'une enquête auprès de 130 auteurs

Charlie Bregman

Pourquoi choisir l'auto-édition ? Comment se faire connaître et trouver son lectorat ?
À qui s'adresse l'auto-édition ? Est-ce de l'anti-édition, ou un passeport vers les maisons d'édition ?
130 auteurs auto-édités (et non simplement auto-publiés) ont contribué à cette enquête en y apportant les succès et les échecs de leur expérience.
À lire absolument si vous aimez écrire, si vous cherchez à être lu(e)… et si vous voulez savoir comment augmenter vos chances de trouver un éditeur.
(env. 140 p.)

Genre : Informatique Langue : français
Sous-genre : Internet Sortie : 11 octobre 2015
Série : Auto-édition #2 Collection : AUTO-ÉDITION

Disponible chez :

Disponible chez :

Auteur(e) indé(e) : homme ou femme orchestre ?

De la plume… à la UNE !
Blab avec Olivier Rebiere, Laure Lapègue (Bookseries), Charlie Bregman…
Séverine, Chris Simon, Edmondo Pires…

On ne devient pas un auteur parce qu’on publie un livre. On le devient parce qu’un certain nombre de lecteurs l’ont apprécié.

Revue de presse

Au fil du Net #2 | Les guides pour s’autoéditer

laplumedunvoyageur.fr - 16/03/2017

Tous les meilleurs guides pour s'autoéditer Plus d'information

L'édition facile conseillée par Jacques Vandroux

jacquesvandroux.blogspot.com - 18/05/2016

Petit kit biblio de l'autoédition facile Plus d'information

Tous les articles de la revue de presse

Comment s'imposer en tant qu'écrivain sur internet

Plateau média à la Gaîté Lyrique, à Paris

Animé par Clémence Borin (e-critures.com)
Vanessa Lavergne et Stéphanie Vecchione (communication digitale)
Charlie Bregman (autoédition collaborative)
et Christophe Lucius (MonBestSeller)

Statut d'auteur

« La société a ses diktats. Chaque profession, chaque corporation, n’attribue pas son titre de noblesse à n’importe qui et de n’importe quelle façon. Je crois qu’il n’existe pas un seul domaine professionnel qui ne soit pas régi par des codes bien précis. Bien que toutes les institutions spécialisées essaient de faire croire à leurs élèves qu’ils peuvent intégralement disposer de leur propre faculté de jugement, la vérité, c’est que l’on est accepté par ses pairs que lorsqu’on a su leur prouver une réelle capacité à pouvoir les honorer par mimétisme, et donc accepter l’intégralité des codes du genre.
Le statut d’auteur n’échappe pas à cette règle. »

Lire la suite

Écrire à l'auteur

Vous devez être connecté(e) pour envoyer un message. Se connecter

Service de presse

Vous êtes Journaliste,
Blogueur,
Libraire, ...

Demander un exemplaire gratuit
track